lundi 25 octobre 2010

LA GRANDE MAGIE A LA COMEDIE FRANCAISE

Nous retrouvons Denis Podalydès (également à l'affiche dans "L'Avare" de Molière et Cécile Brune (Andromaque) dans cette comédie  italienne d'Edouardo de Filippo.
Avec Dario Fo, c'est le second auteur italien à rejoindre le répertoire de la Comédie Française cette année.


Tout ici est  illusion, dans cette histoire orchestrée par Otto Marvuglia, magicien sur le retour.
Au cours d'un des ses numéros de magie, il fait disparaitre Mme Di Spelta, l'épouse d'un mari jaloux. En fait elle prend la poudre d’escampette avec son amant. L’illusionniste convainc le mari que sa femme est enfermée dans une petite boîte.
Persuadé que son épouse ne réapparaîtra que s’il ouvre la boîte en ayant une confiance absolue en elle, Di Spelta se trouve face à un dilemme. Victime de sa propre jalousie, il ne peut se résoudre à soulever le couvercle. Il préfère croire aux illusions inventés pour lui par le magicien plutôt que de faire face à la réalité et admettre qu’il est trompé. Ainsi, les deux hommes vont se retrouver liés et s’enfoncer de plus en plus dans le mensonge et le monde de l’illusion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget