jeudi 26 mai 2011

UN TRAMWAY NOMME DESIR DE TENNESSEE WILLIAMS

UN TRAMWAY NOMME DESIR DE TENNESSEE WILLIAMS à la Comédie Française

Parmi les autres pièces de Tennessee Williams : "La chatte sur un toit brulant", "la rose tatouée"....: toutes ont été adaptées au cinéma.
Tennessee met en scène des personnages marginaux, excessifs, confontés à une société puritaine et hypocrite.

L'histoire d'unTramway nommé Désir :

lundi 23 mai 2011

Château de Montgeroult et chateau de Grouchy

Au hasard d'une promenade, le chateau de Montgeroult dans le Val d'Oise, a l'air à l'abandon.

Datant du XVIIe siècle, il témoigne d'une architecture Louis XIII et est classé Monument historique.


et l'église du village


Le très charmant domaine de Grouchy, avec son parc et le chateau

jeudi 19 mai 2011

"Le Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne" de Michel Onfray

Avec "Le Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne" (aux éditions Grasset), Michel Onfray a défrayé la chronique il y a quelques mois.

Dans ce livre, il s'attache à démonter le mythe d'un Freud fondateur de la psychanalyse.
Il présente le si célèbre Sigmund Freud comme un imposteur, n'ayant fait que "remanier" les idées d'autres penseurs pour s'en appoprier la paternité.

La charge est virulente, violente, sans équivoque ni nuances.
J'ai néanmoins apprécié cette lecture, considérant qu'il est toujours sain de prendre du recul, de la distance par rapport à ce qu'on a tendance à présenter souvent comme une science : la psychanalyse.
Et cela m'a permis de ne pas prendre au pied de la lettre tous les concepts que j'ai appréhendés durant le cours d'histoire de la psychanalyse que j'ai suivi.

voir mon autre article sur une autre lecture de Michel Onfray :
http://parisvox.blogspot.com/search/label/lecture

et sur le cours d'histoire de la psychanalyse que j'ai suivi :

mercredi 18 mai 2011

l'opéra de quat'sous à la Comédie Française

l'opéra de quat'sous de Brecht à la Comédie Française

cinema : We Want Sex Equality

We Want Sex Equality de Nigel cole, avec Sally Hawkins

Au printemps 68 en Angleterre, une ouvrière découvre que, dans son usine, les hommes sont mieux payés que les femmes. En se battant pour elle et ses copines, elle va tout simplement changer le monde..


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=173154.html


YES WE CAN - YES WE KAHN

Après le "Yes we can" de Barack Obama, le "Yes we Kahn" promis au même succès... ?

After the "Yes we can" by Barack Obama, the "Yes we Kahn" by DSK Dominque Strauss Kahn...no comment

lundi 16 mai 2011

les jours s'en vont, je demeure : un livre de Pierre Bergé

Un livre sans prétention littéraire mais intéressant pour ses portraits décrits par Pierre Bergé.

Il brosse succintement ces personnalités célèbres qu'il a cotoyées durant sa vie et la liste est nombreuse : beaucoup d'hommess de lettres : Jean Giono, Jean Cocteau, Aragon

des hommes politiques : François Mitterrand,
artistes: Bernard Buffet, Coco Chanel, Andy Warhol...

Pierre Bergé écrit : "lorsque je regarde par-dessus mon épaule et que j'aperçois ma vie déroulée, je mesure la chance qui fut la mienne de rencontrer ceux dont je veux ranimer les traits"



"les jours s'en vont, je demeure" de Pierre Bergé aux éditions Folio

MINUIT A PARIS - MIDNIGHT IN PARIS - WOODY ALLEN

Je suis allé voir au MK2 Quai de Loire le tout dernier Woody Allen : Midnight in Paris – Minuit à Paris.
Ce film se fait fort d’une affiche « tapageuse » : Marion Cotillard, Carla Bruni…

Les critiques que j’avais lues étaient très partagées, certains y voyant un chef d’œuvre de Woody Allen, d’autres un navet ennuyeux.
Mon avis se situe entre les 2 : On passe un bon moment mais le film est trop cliché, trop papier glassé pour être digne d’un cinéaste qu’on présente souvent comme « intellectuel ».

On a l’impression de voir un film sponsorisé par l’office du tourisme de Paris, dans son accumulation d’images d’Epinal sur la ville Lumières : plans de la Tour Eiffel, Montmartre, grands hotels de luxes parisiens, notamment le Bristol où un bon nombre de scènes ont été tournées…on évolue dans le Paris fantasmé par de riches américains peu aventuriers en dehors des sentiers battus.

D'ailleurs, le Bristol vient d'être classé Palace - voir ma visite au Bristol :

http://parisvox.blogspot.com/2010/10/art-contemporain-chinois-lhotel-le.html

Néanmoins, on apprécie la tendresse et le regard nostalgique porté par Woody Allen sur ce Paris d’autrefois, où il nous fait voyager à la rencontre de Picasso, Gertrude Stein, Matisse, Les Fitzgerald...

The latest Woody Allen’s film is a bit too cliché to be considerered by a french as a really good film.
Paris is shown

En savoir plus sur : 

mercredi 11 mai 2011

CINEMA - danse : PINA BAUSCH

Ce film-documentaire de Wim WENDERS a été tourné peu de temps avant le décès de la célèbre chorégraphe allemande Pina BAUSCH.

Fimé en 3D, il nous permet d'être au coeur de la scène et de voir les danseuses et danseurs évoluer comme jamais on ne pourrait le voir dans un spectacle habituel.
Les témoignages des collaborateurs de Pina BAUSCH ponctuent le film pour éclairer le fabuleux et dense travail chorégraphique que fut celui de Pina BAUSCH.
La 3D apporte ici une réelle plus-value, elle accentue la puisssance et l'émotion des chorégraphies organisées le plus généralement sous forme de saynètes, notamment dans les rapports entre les hommes et les femmes, souvent teints d'érotisme léger.

A aller voir donc pour mieux connaître celle qui créa ce genre mixte : le Tanztehater (théâtre de danse).

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189098.html

lundi 9 mai 2011

RESTAURANT "AU COEUR DE LA FORET" A MONTMORENCY

Par ces beaux jours, en quête d'un resto, dans un cadre calme et verdoyant,  "au coeur de la forêt" à Montmorency, Val d'Oise, s'avère l'option idéale.
Un menu pas des plus abordables : 46 euros, mais un rapport qualité-prix qui se tient : entrée, plat, fromage ET dessert !

En entrée, j'ai pris : asperges fraiches, parsemées de sablé maison, lard paysan
plat : filets de caneton, piments d'espelette
plateau de fromages aux choix : fourme d'ambert, tomme de savoie, brebis...
dessert : framboisier
accompagné de vin blanc :  Saint Véran

Service très affable, plats savoureux, dans un si ressourçant cadre où l'on passe volontiers 3 heures 
j'ai beaucoup aimé

site du restaurant :
http://www.aucoeurdelaforet.com

lundi 2 mai 2011

MILLY LA FORET - le village

Outre la maison de Cocteau, le village de Milly la Forêt - dans l'Essonne - mérite une visite à lui seul.

La vieille halle (En 1479, le Seigneur de Milly, obtint le droit de bâtir la Halle et d’y tenir 3 foires par an ainsi qu’un marché chaque semaine)


Le lavoir

http://www.milly-la-foret.fr/


LIVRE : TRAITE D'ATHEOLOGIE PAR MICHEL ONFRAY aux Editions Grasset

Le philosophe Michel ONFRAY – qui a récemment défrayé la chronique sur Freud, signe ici un manifeste de l’athéisme.
Une lecture salutaire par ces temps qui courent.
Car pour Michel ONFRAY, notre époque serait celle d’un retour en force de Dieu, d’où l’urgence d’un athéisme solide et militant.

Je le cite : « les 3 monothéismes animés par une même pulsion de mort, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul : haine de la vie…
En lieu et place de tout cela, ils défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission…autant dire la vie crucifiée et le néant célébré ».

Comme à son accoutumée, Michel ONFRAY ne mâche pas ses mots et ne fait pas dans la demi-mesure.
Mais il étaye précisément et historiquement son militantisme qui s'inscrit dans les vraies Lumières, dont le combat doit etre - hélas - perpétuel.

Le Traité d'athéologie aux éditions Grasset

FILM A L'AFFICHE - L'ETRANGERE

Film allemand de FEo ALADAG

Que dire ? un film prenant, poignant mais aussi très dur.

l'histoire : Umay, une jeune femme turque d'origine allemande, décide de quitter Istanbul et son mari pour se protéger, elle et son fils, de son époux violent.
Mais de retour à Berlin, auprès de sa famille turque, elle est rejetée par les siens. Son tort : le déshonneur de la famille en ayant quitté son mari.
Parents et frères la rejettent sans humanité, prisonniers de leurs préjugés sociaux et religieux.

Dérangeant, bouleversant..sur le thème du poids de la communauté et des ses codes, ses impératifs sociaux et religieux.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=177540.html

CESARIA EVORA EN CONCERT AU GRAND REX A PARIS

L'émouvante Cesaria Evora s'est produite ce samedi 30 avril 2011 au Grand Rex à Paris.

En 1ère partie de concert : Lura a été tout aussi talentueuse à nous réchauffer le coeur.

A bientôt 70 ans, la la Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays a repris des chansons de ses divers albums, dont le dernier : Nha snetimento.



Cesaria a popularisé la Morna, la musique du Cap-Vert, auprès du public mondial.

Pas d'effet de scène spectaculaire, mais toute en simplicité, Cesaria Evoria a su faire passer environ deux heures d'évasion, de douceur, de nostalgie auprès de son public conquis.

http://www.cesaria-evora.com/
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget