jeudi 19 mai 2011

"Le Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne" de Michel Onfray

Avec "Le Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne" (aux éditions Grasset), Michel Onfray a défrayé la chronique il y a quelques mois.

Dans ce livre, il s'attache à démonter le mythe d'un Freud fondateur de la psychanalyse.
Il présente le si célèbre Sigmund Freud comme un imposteur, n'ayant fait que "remanier" les idées d'autres penseurs pour s'en appoprier la paternité.

La charge est virulente, violente, sans équivoque ni nuances.
J'ai néanmoins apprécié cette lecture, considérant qu'il est toujours sain de prendre du recul, de la distance par rapport à ce qu'on a tendance à présenter souvent comme une science : la psychanalyse.
Et cela m'a permis de ne pas prendre au pied de la lettre tous les concepts que j'ai appréhendés durant le cours d'histoire de la psychanalyse que j'ai suivi.

voir mon autre article sur une autre lecture de Michel Onfray :
http://parisvox.blogspot.com/search/label/lecture

et sur le cours d'histoire de la psychanalyse que j'ai suivi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget