lundi 3 octobre 2011

Nuit blanche 2011

Un record absolu de fréquentation pour cette 10eme nuit blanche ; difficile donc d'accéder à l'alléchante et riche programmation de cette nouvelle édition.

Le Yeti à l'espace des blancs manteaux : Oeuvre de Fred Sapey-Triomphe, le « Yéti » de cinq mètres de haut en fourrure synthétique orange, clignotant de plus de 6 000 lumières rouges sur fond d'un mur bleu composé de plus de 400 lumières azur



Dans l'église Ste Jean de Montmartre, l’artiste israélienne Sigalit Landau place la mer Morte au centre de son travail, comme symbole de son pays à l'avenir incertain.
Oeuvre esthétisante composée de suspensions en fil de fer barbelés recouvertes de cristaux de sel de la mer Morte.




Au lycée Jacques Decour, juste en face de chez moi - car cette année mon quartier était au coeur de la nuit blanche :
Une installation de l’artiste Carlos Amorales avec l’oeuvre « Black Cloud », composée de 30 000 papillons de tailles différentes, découpés dans du papier noir et fixés aux murs. Une nuée d’insectes
à la fois merveilleuse et menaçante. Chapeau à la patience de ceux qui les ont collés !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget