mercredi 19 octobre 2011

Paris l'envers du decor

Jusqu'alors j'ai eu le plaisir de vous faire partager le Paris de la Culture, des sorties...

"Paris, ville porteuse de rêves et de fantasmes, a été et continue d'etre le sujet ou le décor d'un grand nombre de films..." mentionne le préambule de la Charte des tournages à Paris, signée entre notre maire Bertrand DELANOE et les professionnels du cinema.

Mais je tiens désormais à vous montrer l'envers du décor.
 Paris c'est comme un plateau de cinema : une ville et une vie rêvée mais dont les "coulisses" sont parfois bien moins roses.

Une ville où le savoir vivre ensemble, le respect de l'autre sont de plus en plus baffoués.
Surexploitation touristique, ville-poubelle du laisser-faire, les exemples abondent sous mes yeux à mon désespoir, voire mon dégoût...

Exemple, ce matin : j'ouvre mes volets et je tombe nez à nez avec un groupe électrogène : vacarme monstre et gaz de mazout me réveillent en toute douceur
voilà la photo prise depuis mon séjour :



Vous pouvez imaginer la vue superbe depuis mes fenêtres (en RDC) sur les camions et ce groupe electrogène (mes volets fermés derrière les camions)


 Malgré mes plaintes deux jours de suite auprès de l'équipe de tournage : VIPloges et même un appel auprès des services de police (!), il a été laborieux de faire respecter la Charte signée et le Maire de Paris et les professionnels du cinema exigeant d'éloigner les groupes électrogènes des habitations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget