mardi 22 mai 2012

Nuit des musées Paris 2012 : Les Invalides

Je n'avais jamais eu l'occasion de rendre visite aux Invalides. Il faut dire que le musée de l'armée n'est pas ce qui m'attire le plus.
Mais javais envie de voir les grandes cours intérieurs et ses galeries, la coupole et le mythique tombeau de Napoléon.

La coupole est effectivement impressionnante dans sa démesure.
Le musée de l'armée retrace l'histoire des guerres de France de Louis XIV à nos jours, instructif.

Nuit des musées Paris 2012 : BUREN à Monumenta

Ensuite j'ai pu filer au Grand Palais, intrigué par l'expo monumentale de Daniel BUREN.

A 84 ans, Daniel BUREN ne cesse toujours pas de nous surprendre.
On retrouve dans Excentrique (le nom de cette oeuvre "exposée à MONUMENTA) les grandes thématiques chères à Buren : rayures noires et blanches, couleurs (vert, jaune, rouge..) déclinées ici sous la forme de sphères, en fait 377 pastilles géantes déployées à 2,40 m environ de hauteur.

Ces "plafonds" meublent quasiment toute la surface, sous la nef du grand palais; car c'est MONUMENTA et c'est monumental ! cet événement artistique annuel où Boltanski, Anish Kapoor se sont aussi produits.

A interprétation multiple, l'oeuvre de Buren m'a semblé plaire au public par son caractère ludique. Des médiateurs étaient à disposition afin de mieux décrypter "Excentrique".
Du pur Buren...qui peut me paraître attendu mais qui me parle quand même.


Nuit des musées Paris 2012 : Arts deco, grand palais...


Ce samedi 19 mai 2012 a eu lieu, comme chaque année, la Nuit des musées, qui permet de visiter en soirée donc sous un éclairage différent

Je m'étais fixé comme objectif de faire :
- l'expo Marc Jacobs - Louis Vuitton au Musée des Arts déco
- Monumenta avec l'installation de Buren sous la nef du grand palais
- l'expo photo de Helmut Newton
- la visite des Invalides.

Programme ambitieux sur un laps de 18h à minuit, fin de l'opération.

J'ai réussi à le tenir, sauf Helmut Newton dont la file d'attente a été interrompue à justement minuit...

J'ai bien apprécié l'expo sur la collaboration Marc Jacobs - Louis Vuitton, riche de 15 ans. Je ne connaissais que peu de choses sur ces deux maisons.
J'ai donc pu mieux appréhender l'extraordinaire ascension de ces 2 hommes que plus d'un siècle sépare :

Louis Vuitton, né dans le Jura en 1821 et Marc Jacobs né à New York en 1963.
On peut y voir les toutes premières créations artisanales de Louis Vuitton : de très belles malles de voyage pour homme ou femme, en bois, toile cirée et métal.
Puis l'évolution de la gamme Vuitton et comment Louis réussit à en faire un vrai business, en ouvrant des boutiques sur des adresses déjà prestigieuses de ces années 1850/60, près de la place Vendome ou sur les Champs Elysées, en brevetant ses modèles, ses propres serrures..

Au 2d étage de l'expo, on peut voir comment Marc Jacobs, Directeur artistique de la Maison Louis Vuitton, a réussi à pérenniser la marque, en la rajeunissant.
On peut aussi voir ses créations personnelles : robes, chaussures...

Une expo très esthétisante, une belle mise en scène, qui nous transporte dans le rêve...
 A VOIR donc  !


This Saturday, May 19, 2012 took place, as every year, the Night of Museums, which allows you to visit in the evening many parisian museums.

I set myself a goal :

- Marc Jacobs' exhibition about his work with Louis Vuitton at the Museum of Decorative Arts

- Monumenta with the installation of Buren in the nave of the Grand Palais

- Photo exhibition of Helmut Newton

- the Invalides.

I managed to keep my program, except Helmut Newton, whose queue was interrupted precisely at midnight ...

A few about the Louis Vuitton - Marc Jacobs' exhibition :

Louis Vuitton was born in Jura in 1821, Marc Jacobs was born in New York in 1963.

You can see the very first Louis Vuitton crafts: beautiful travel trunks for men or women, wood, metal and oilcloth.

Then the evolution of the range of Louis Vuitton and how to successfully make a real business, opening shops on already prestigious addresses in these years 1850 to 1860, near the Place Vendome and the Champs Elysées ..

On the 2d floor of the exhibit : you can see how Marc Jacobs, artistic director of Louis Vuitton, has managed to sustain the brand and rejuvenate it.

You can also see his creations: dresses, shoes ...

An exhibition which transports us into the dream ...


mardi 15 mai 2012

Tous à l'Opéra : Julie Fuchs à l'Athénée Louis Jouvet

Ce week end du 12 mai avait lieu, comme tous les ans, l'opération "Tous à l'Opéra".


A cette occasion ont lieu des portes ouvertes de plusieurs institutions de la musique classique et du champ lyrique à Paris : Opera comique, Opera Garnier, Athénée Louis Jouvet...
C'est justement à l'Athénée Louis Jouvet que nous avons pu écouter l'admirable Julie FUCHS, accompagnée de l'ensemble Le Balcon.

Deux mots sur ce splendide endroit :
L'Athénée Louis Jouvet est situé dans le 9ème arrondissement, à deux pas du théatre Edouard VII et de l'Olympia.
C'est au demeuerant une très belle salle. Louis Jouvet en fut le Directeur pendant deux décennies et il est d'ailleurs passé de vie à trépas en ses murs.

Julie FUCHS, soprano, a interprété pelle-melle des extraits d'opéras de Rossini, Mozart, Puccini (La Bohème), Offenbach....
Un très beau programme, une interprète pétillante et qui a su introduire des notes d'humour et tout cela en entrée libre, sans avoir réservé.

Ce fut donc une belle chance d'avoir assisté à ces presque deux heures de légèreté.

intérieur de l'Athénée Louis JOuvet


This weekend took place on 12 May, as every year, "Operation everyone at the Opera."

http://www.tous-a-lopera.fr/2012/

On this occasion several institutions of classical music and opera in Paris open their doors for free: Opera comique, Opera Garnier, Athenee Louis Jouvet ...

It is precisely at "l'Athénee Louis Jouvet" that we could listen to the wonderful Julie Fuchs.

 A few words about this wonderful place:
The Athenee Louis Jouvet is located in the 9th district, close to the Theatre Edouard VII and Olympia Hall.The actor Louis Jouvet was its Director for two decades and he also passed from life to death within its walls.

Julie Fuchs, soprano, sang pieces from operas of Rossini, Mozart, Puccini (La Bohème), Offenbach ....
 

Have a look on the inside of the Athenaeum Louis Jouvet


lundi 7 mai 2012

Le Requiem de Mozart à St Sulpice

En 1791, Mozart reçoit la commande du Requiem. Ce sera sa dernière oeuvre, avant sa mort à l'âge de 37 ans.

Cela faisait longtemps que je souhaitais écouter "en live" le sublime Requiem en ré mineur (KV 626) de Mozart.

Ce fut chose faite ce jeudi 26 avril 2012 en l'Eglise Saint Sulpice de Paris, lieu forcément approprié pour cette oeuvre, quoique la résonnance y est un peu trop prononcée...
mais quel plaisir d'entendre les fameuses séquences : dies irae, rex tremendae, lacrimosa...

En sus, le Te Deum de Bizet, très belle oeuvre aussi ! composée par Bizet à l'âge de 20 ans. Bizet, un des mes voisins d'ailleurs :o) car il est né à 2 rues de chez moi, rue de la Tour d'Auvergne.

In 1791, Mozart's Requiem was commissioned. This will be his last work before his death at the age of 37.
For a long time I wanted to listen to the sublime Requiem in D minor (K. 626), played in live.
This was done this Thursday, April 26, 2012 in the church of Saint Sulpice in Paris, necessarily appropriate place for this work, although the resonance is a bit too steep ...
but what a pleasure to hear the famous sequences: dies irae, rex tremendae, lacrimosa ...
In addition, Bizet's Te Deum, beautiful work too! Bizet composed it at the age of 20 years. Bizet, one of my neighbors also: o) because he was born two blocks away from my home, rue de la Tour d'Auvergne.


le portrait de Mozart :


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget