mardi 5 octobre 2010

LA NUIT BLANCHE 2010

Commençons notre parcours de cette nuit blanche du deux octobre 2010 par Belleville, notamment l’Ecole nationale supérieur d’Architecture de Paris-Belleville
L’ARBRE A REVES…
Il s’agit d’un « arbre à rêves », une sculpture en forme d’arbre composée à partir d’éléments d’électroménager, sur laquelle chaque enfant est invité à accrocher son rêve.  




Sur la façade de l’école primaire du 75-77 boulevard de Belleville, la pièce Comfort#4 :
 d’énormes tubes gonflés par le souffle de ventilateurs relient par l’extérieur une fenêtre à une autre. Greffée sur l’édifice, cette étonnante structure anime la façade de motifs géométriques, métamorphosant le paysage urbain

Dans le bassin du parc de Belleville, une oeuvre du Fonds Municipal d’Art Contemporain de la Ville de Paris, Mon repos aux Tuileries (2007) prend place. Elle se compose d’une vieille camionnette à moitié calcinée, comme abandonnée. Éclairé de l’intérieur par un lustre et auréolé par la lumière émanant de réverbères posés dans l'eau, le véhicules’apparente à un mystérieux ovni, sorte d’apparition fantasmatique.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget